Pagaies kayak

La pagaie kayak joue un triple rôle : celui de propulser l’embarcation, de servir de gouvernail et d’outil d’équilibrage.

De nombreux critères peuvent influencer son comportement :

  • Le poids
  • La longueur et la forme du manche
  • L’angle et la forme des pales
  • Les accessoires (pare-gouttes, leach…)

En fonction de ces critères, la pagaie sera plus adaptée à l’endurance, à la navigation dans les vagues, à la course ou à la pêche en kayak.

Enfin, la pagaie doit être adaptée au kayakiste : une pagaie trop grande entraîne des douleurs dans les épaules et de la fatigue. Une pagaie aux pales trop larges sera inadaptée à une randonnée en kayak.

Découvrez ci-dessous tous nos conseils sur les pagaies kayak.

Découvrez le guide :

Comment choisir sa pagaie kayak

 

Accéder aux articles

Passionné et fervent pratiquant de kayak en mer, en rivière et dans les vagues depuis plus de 20 ans, je vous partage dans ce site mon expérience et vous propose un guide d’achat de pagaies kayak.

Les meilleures pagaies kayak en 2018

Pagaie Bic Sport en 4 parties
Mon avis : La pagaie idéale pour débuter et la stocker facilement chez soi
Niveau : débutant
Longueur : 220 cm
Poids : 998g
Point 65 Adventurer
Mon avis : Pagaie évolutive. La plus polyvalente, de débutant à intermédiaire
Niveau : intermédiaire
Longueur : 220 cm
Poids : 907g
Werner Shuna
Mon avis : Une pale taillée pour la performance et un angle réglable pour un mouvement de pagaie optimal
Niveau :expert
Longueur : 220 cm
Poids : 829g

La pagaie est l’équivalent d’un moteur qui fournit propulsion et maniabilité dans plusieurs dans plusieurs sports nautiques : kayak, canoë ou stand-up paddle notamment. Lorsque l’on pratique ces activités, il est donc important de bien choisir un modèle adapté à vos besoins et votre morphologie pour un mouvement de pagaie optimal.

La Pagaie Bic Sport en 4 parties : idéale pour débuter le kayak

Bic Sport Pagaie en 4 parties

La pagaie grand public par excellence. Très pratique par son système de démontage, vous la stockerez facilement chez vous. L’élastique qui attache le manche et les pales vous assure de ne perdre aucune partie lors de vos sorties en mer. Conformément aux habitudes de la marque, la pagaie Bic démontable en 4 parties est robuste et vous accompagnera sans sourciller dans toutes vos balades en kayak.

Cette pagaie est faite pour vous si vous : 

  • débutez le kayak
  • ne souhaitez faire que quelques sorties par an
  • vous voulez stoker et transporter facilement votre matériel

Voir la Bic Sport démontable sur Amazon

Découvrez l’article sur la Bic Sport en 4 parties

La Point 65 Adventurer : la pagaie évolutive

Pagaie Point 65 Adventurer

Cette pagaie est un grand classique. Adoptée par de nombreux pratiquants occasionnels de kayak, elle dispose d’une forme de pale qui assure un équilibre entre efficacité, propulsion, facilité d’utilisation et fatigue qui plaira au plus grand monde. Si vous souhaitez progresser rapidement, partir plus facilement en randonnées nautiques plus longues, commencer à apprendre l’eskimautage, la pagaie Point 65 Adventurer est une valeure sûre à la construction robuste !

Elle conviendra aux kayakistes

  • ayant une pratique régulière du kayak
  • sortent en mer plusieurs mois par ans
  • souhaitent progresser dans leur technique de pagayage et dépenser moins d’énergie

Découvrir la Point 65 Aventurer sur Amazon

La Werner Shuna, le mix parfait entre puissance, appuis et fonctionnalités

Werner Shuna

En 2018, j’ai été particulièrement séduit par la pagaie Shuna du fabriquant Américain Werner. Les pales de ce modèles proposent une découpe et une attaque qui offrent un parfait équilibre entre puissance, énergie dépensée et surtout une belle surface d’appuis pour les sorties kayak plus engagées dans les courants ou dans les vagues. Ce qui m’a bluffé est l’ingénieux système de Werner qui permet de régler l’angle d’inclinaison entre les pales par tranche de 15°. Une petite fenêtre renseigne sur l’angle en cours. Cette fonctionnalité rend cette pagaie très polyvalente. Elle saura répondre à toutes vos envies, que ce soit pour des sorties longue ou la priorité est l’endurance, ou des sessions plus sportives en eau vive.

Cette pagaie est faite pour vous si vous : 

  • cherchez une pagaie légère pour plus de performance
  • être prêt à investir dans une pagaie polyvalente qui répondra présente à toutes vos envies
  • recherchez un matériel vous permettant repousser vos limites

Découvrir la Werner Shuna sur Amazon

Comment choisir sa pagaie kayak ?

Bien choisir sa pagaie kayak est essentiel. C’est elle qui vous permettra de vous propulser, de vous diriger mais aussi de vous stabiliser dans l’embarcation. Autrement dit, une pagaie mal adaptée aura plusieurs conséquence sur votre navigation. Tout d’abord, vos gestes de pagayage seront bien moins performants. Le bateau avancera moins vite et cela vous demandera plus d’énergie. Même chose pour la direction du kayak : une pagaie trop longue ou trop courte rendra le contrôle des virages plus difficile. Pour les appuies, en fonction de l’orientation des pales ou de la longueur du manche, un mauvais choix de pagaie pourra vous conduire à faire une « fausse pale » (rentrer la pagaie dans l’eau par la tranche). Un dessalage n’est jamais très loin.

En bref, mal choisir sa pagaie c’est comme prendre des chaussures trop grande et ne pas les lasser avant de courir un 100 m.  Pas très efficace !

Alors, comment choisir sa pagaie kayak ?

Longueur du manche, taille, forme et orientation des pales, carbone ou aluminium, prix et marques… apprenez à faire le bon choix de matériel pour trouver la pagaie la plus adaptée à vos besoins !

Découvrez le guide pour choisir une pagaie kayak.

Les différents types de pales

Élément stratégique de la pagaie, la pale est la parti au bout du manche qui pénètre dans l’eau. C’est dans la résistance entre la pale et l’eau que le kayakiste parvient à propulser et à orienter son embarcation. Il existe différents types de pales que ce soit pour leur taille, leur

Celles-ci peuvent être construites en différents matériaux :

  • Pale en plastique : réputé pour sa solidité, privilégiée en rivière
  • Pale en fibre de verre : un bon compromis entre légèreté et solidité. Souvent utilisée dans les pagaies mer grand public
  • La pale de pagaie en carbon : pour les kayakiste exigeants à la recherche de performance. Plus coûteuse et plus fragile.

On retrouve également différentes formes de pales :

Généralement, plus elle est large, plus elle apporte de puissance et sera pratique pour les appuis mais au prix d’une facilité de maniement. Une pagaie conçue pour de la randonnée endurante adoptera une pale plus fine et longue. En rivière on privilégiera une pale symétrique pour assurer les appuis et les esquimautages dans toutes situations alors qu’en kayak de mer, la pale est asymétrique pour une meilleure pénétration dans l’eau et une économie d’énergie. Vient ensuite la pagaie cuillère dont la pale est creusée pour assurer un maximum de puissance. Elle sera notamment favorisée en merathon.

Enfin, quelle orientation de pales choisir ? 30°, 60° ou 90° ? Nous y reviendrons dans un futur article.

Quel manche de pagaie choisir ?

Pour bien choisir votre pagaie kayak, vous devez également réfléchir au choix du manche.

Matériaux du manche : aluminium ou fibre de carbone

Question matériaux, on trouve principalement des manches de pagaie en aluminium dans l’entrée et le milieu de gamme. Les kayakistes les plus exigeants pourront se tourner vers des manches en fibre de carbone, plus léger, un peu plus cher mais aussi plus fragiles.

La longueur du manche

Pour la longueur, deux critères doivent être pris en compte : la discipline dans laquelle cette pagaie sera utilisée (randonnée en mer, merathon, slalom, kayak de descente, surf-ski, wave-ski…) et la taille du kayakiste. Par exemple, en kayak de mer, on choisira la taille de la pagaie en levant le bras. La dernière phallange de la main doit pouvoir se poser sur le haut de la pale.

Manche droit ou ergonomique

Le manche peut être droit (c’est le type de manche le plus utilisé) ou ergonomique. Les manches ergonomiques présentent une légère courbure au niveau de l’emplacement ou se pose la main. Ils sont plutôt pensés pour les pagayeurs expérimentés de touring car l’emplacement de la main sur le manche est alors contraint.

Accessoires pour pagaies

Enfin, il est également possible d’équiper son manche avec des accessoire comme un leach de pagaie pour éviter de la perdre lors des sorties en rivière ou dans les vagues ou encore des pare-gouttes, pour ne pas se mouiller les cuisses.

Pagaie kayak ou canoë ?

On confond souvent le kayak avec le canoë. Il faut dire que dans les deux cas, on est embarqué dans un petit bateau propulsé à l’aide d’une pagaie. Pourtant, il existe entre le canoë et le kayak trois différences fondamentales. Tout d’abord, le premier est originaires de indiens d’amérique là où le kayak nous vient des inuits. Ensuite, la position à bord n’est pas la même. En canoë, on est genoux ou sur un banc. En kayak, on est assis. Enfin, la principale différence réside dans la pagaie. En canoë, elle est simple. C’est à dire qu’elle a un manche avec une poignée au bout et une seule pale. En kayak, il s’agit de pagaies doubles, une pale se situant sur chaque côté du bateau.

Les pagaies traditionnelles

Il existe le cas particulier des pagaies traditionnelles. On parle ici des modèles de pagaies qui étaient construits par les Inuit. Généralement, elles étaient construite à partir d’un morceau unique de bois flottant. Il s’agit de pagaies plates. Cela signifie que les deux pales sont alignées. Très élégantes, les pagaies traditionnelles demandent également un temps d’adaptation pour bien les maîtriser. Leur pale étant très fines et longues, elles rendent les appuis plus compliqués et elles sont souvent moins performantes pour les débutants.

Conseils sur les pagaies kayak

Pagaie kayak de mer : choisir le bon modèle

Le choix d’une pagaie de kayak de mer est influencé par plusieurs critères. Tout d’abord, par le gabarit du kayakiste, ensuite le programme de sortie (longue distance, sortie en vague, touring), enfin, selon les préférences et habitudes du kayakiste. Vous êtes à la recherche d’une pagaie de kayak de mer ? On vous aide à faire le bon choix.

Lire la suite

Pagaie kayak pas cher : laquelle choisir ?

Le kayak est une activité qui nécessite beaucoup de matériel. Tout cet équipement peut représenter un certain coût. Lorsqu’on souhaite naviguer occasionnellement ou que l’on débute en kayak, il n’est pas toujours souhaitable de sortir un gros budget et de ruiner. On va donc naturellement se tourner vers un kayak et des accessoires moins onéreux. Découvrez notre sélection de modèles de pagaie kayak pas cher, en entrée de gamme mais qui ne font pas l’impasse sur l’essentiel.

Lire la suite

Pagaie kayak enfant : laquelle choisir ?

Vous souhaitez faire du kayak en famille ? Pour cela il est nécessaire de tous vous équiper, y compris les plus jeunes. Les pagaies doivent être adaptées à la taille et à la morphologie du kayakiste pour éviter fatigue et blessure et que votre enfant prenne aussi goût à la navigation en kayak ! Nous avons donc sélectionné ci-dessous les meilleurs modèles de pagaie kayak enfant pour que votre petit aussi devienne un kayakiste !

Lire la suite

Pagaie kayak démontable : comparateur et guide d’achat

Avec la popularisation du kayak ces dernières années, les pagaies démontables sont de plus en plus recherchées. Très pratiques et souvent appréciées des kayakistes occasionnelles, elles offrent à la fois un gain de place considérable pour les stocker dans le garage ainsi que pour les transporter. Elles peuvent également servir à d’autres usages comme pagaie de secours par exemple. Cependant, il faut veiller à ce la fonctionnalité « démontable ne se fasse pas au détriment du poids ou de la solidité de la pagaie. Découvrir notre guide d’achat et comparateur de pagaie kayak démontable.

Lire la suite

Paddle float kayak : comparateur et guide d’achat

Le kayak étant un sport nautique, la sécurité est un aspect essentiel. Lorsqu’on navigue seul, il faut redoubler de précaution, notamment lorsqu’on se renverse. Il est difficile de remonter seul à bord d’un kayak. Le paddle float ou « flotteur de pagaie » s’accroche à la pale de la pagaie. Une fois en place, la pagaie gagne nettement en flottaison et le kayakiste peut s’appuyer sur le manche pour remonter à bord de l’embarcation. Si vous êtes adepte du kayak de mer ou en eau calme, il est fortement recommandé de vous équiper d’un paddle float, notamment si vous naviguez seul. Il fait par ailleurs partie des équipements obligatoire pour les kayaks de mer allant au delà de 300 m des côtes. Il existe aujourd’hui deux types de flotteurs : en mousse ou gonflable.

Lire la suite

La Pagaie Bic Sport démontable en 4 parties – 220 cm

La pagaie Bic Sport en 4 parties est parfaite pour les kayakistes occasionnels. Basée sur le modèle classique, elle offre en plus un net avantage pour la transporter et la ranger grâce à son démontage en 4 parties.

Lire la suite

© 2018 Les pagaies

Haut ↑