Le kayak étant un sport nautique, la sécurité est un aspect essentiel. Lorsqu’on navigue seul, il faut redoubler de précaution, notamment lorsqu’on se renverse. Il est difficile de remonter seul à bord d’un kayak. Le paddle float ou « flotteur de pagaie » s’accroche à la pale de la pagaie. Une fois en place, la pagaie gagne nettement en flottaison et le kayakiste peut s’appuyer sur le manche pour remonter à bord de l’embarcation. Si vous êtes adepte du kayak de mer ou en eau calme, il est fortement recommandé de vous équiper d’un paddle float, notamment si vous naviguez seul. Il fait par ailleurs partie des équipements obligatoire pour les kayaks de mer allant au delà de 300 m des côtes. Il existe aujourd’hui deux types de flotteurs : en mousse ou gonflable.

Classement des meilleurs paddle float

Paddle float gonflable Riverstones
paddle float gonflable
Mon avis : Une valeur sûre, convient pour la plupart des usage.
2 compartiments de gonflage
Grande qualité de fabrication
Point d'accroche ferme au manche de la pagaie
Paddle Float double chambres
paddle float grand format
Mon avis : Le plus facile à utiliser avec une flottabilité supérieure
Capacité de flottabilité record
Adapté aux plus grands gabarits
Idéal pour apprendre l'esquimautage
Paddle float kayak en mousse Lomo
paddle float mousse
Mon avis : Facile d'utilisation, notamment pour apprendre l'esquimautage
Pas besoin de gonfler le flotteur
Robuste
Bandes réfléchissante pour le repérer dans l’eau

Les critères qui déterminent l’efficacité d’un paddle float kayak sont sa capacité de flottaison. Plus elle est élevée, plus l’auto-récupération et la remontée à bord du kayak seront faciles. On regarde également la facilité d’utilisation du produit. Il faut être capable de le gonfler et de le mettre sur la pale alors qu’on se trouve dans l’eau.

Paddle float gonflable Riverstones

paddle float gonflableSi vous recherchez un flotteur fiable, résistant, pratique et disposant de tous les accessoires, le paddle float Riverstones est le produit que nous recommandons. Il s’agit d’un modèle gonflable qui pourra se glisser facilement dans le kayak sans prendre trop de place. Lorsqu’on l’utilise, les deux réservoirs d’air se gonflent indépendamment à l’aide de petits tuyaux très résistants. Cela permet notamment de n’en gonfler qu’un côté s’il faut aller plus vite. La pale de la pagaie est parfaitement accrochée à l’aide d’une attache réglable. Enfin, deux boucles permettent d’y passer un bout pour l’accrocher à la ligne de vie sur vous rangez le paddle sur le pont du kayak.

Points forts : 

  • 2 compartiments indépendants
  • Grande qualité de fabrication
  • Point d’accroche réglable au niveau du manche de la pagaie

Découvrir le paddle float sur Amazon

Paddle Float Seattle Sports Double chambres

paddle float riverstonesCe paddle float gonflable reprend les principales caractéristiques du Riverstones à savoir : il est gonflable, dispose d’un point d’accroche au manche de la pagaie kayak très fiable et offre une grande qualité de fabrication. Deux différences sont à noter : il est équipé de son propre bout pour l’accrocher facilement au kayak. Et surtout, on peut le gonfler des deux côté pour un volume d’air considérable. Par conséquent, ce paddle float offre une flottabilité exceptionnelle qui rendra les phases de récupération et de remontée à bord du kayak d’autant plus simples, même pour les grands gabarits.

 

Points forts : 

  • Grande qualité de fabrication
  • Flottabilité exceptionnelle et récupération beaucoup plus simples
  • Point d’accroche au manche très efficace

Découvrir le paddle float sur Amazon

Paddle float kayak en mousse Lomo

Paddle float mousseSi vous êtes à la recherche d’un produit plus simple et moins honéreux, le paddle float mousse Lomo est fait pour vous. Robuste, il se présente sous la forme d’un bloc de mousse entouré d’une toile résistante et de deux sangles pour accrocher la pale de la pagaie. Ce type de paddle float sont plus volumineux et moins transportable mais présentent l’avantage de ne pas avoir à être gonflés.

Point fort :

  • Pas besoin de gonfler le flotteur
  • Robuste
  • Bandes réfléchissante pour le repérer dans l’eau

Découvrir le paddle float sur Amazon

Tutoriel : comment utiliser un paddle float ?

Le paddle float un flotteur qui se met autour de la pale de la pagaie kayak. On peut ensuite l’utiliser pour remonter seul à bord de son kayak.

Cet accessoire est indispensable en kayak de mer si vous naviguez seul. A plusieurs on peut pratiquer une récupération en croix où un partenaire stabilise votre bateau pendant que vous monter à bord. Seul, si on ne sait pas ou qu’on ne parvient pas à esquimauter après s’être retourné (dessalage), le paddle float est la seule solution pour remonter à bord de son kayak. Voici comment l’utiliser une fois que vous êtes dans l’eau à côté du kayak.

  1. Accrochez le paddle float à la pale de votre pagaie et si nécessaire, gonflez le .
  2. Si cela est posssible, retourner le kayak pour vider le maximum d’eau
  3. Installez la pagaie à l’arrière de l’hiloire (derrière le siège), perpendiculairement au kayak en laissant dépasser largement la pale où est accroché le paddle float.
  4. Accrochez là sous les lignes de vie, à l’aides d’accroches spécifiques si elles existes ou à l’aide d’une sangle.
  5. Hissez votre buste sur le kayak de façon à être à plat ventre sur le kayak, les jambes dans l’eau, en vous appuyant nettement sur le paddle float
  6. Regardez vers l’arrière du bateau et rentrez une jambe, puis l’autre en conservant votre appuie sur le paddle float
  7. Epongez ou pompez l’eau de votre kayak, remettez votre jupe et repartez.

Démonstration vidéo d’une auto-récupération avec un paddle float

N’hésitez à vous entraîner à l’auto-récupération en bord de plage pour maîtriser parfaitement la technique le jour où vous en aurez besoin au large !

Les paddles float en mousse

Comme nous l’avons indiqué, il existe deux grandes typologies de paddle float : en mousse rigide et gonflables. Au quotidien, nous recommandons l’utilisation d’un flotteur de pagaie en mousse rigide. Son principal inconvénient est la place qu’il prend puisqu’il n’est pas possible de le plier. Mais dans le cadre de sorties à la demie-journée, généralement le kayak n’est pas très chargé et on peut facilement fixer le paddle float sur le pont du bateau sous les élastiques, entre les jambes ou sur l’élastique arrière. L’important est de le garder à portée de main.

L’avantage est qu’il est beaucoup plus rapide à accrocher à la pagaie car on n’a pas à le gonfler.

Les paddles float gonflables

Les paddles float gonflable quant à eux sont constitués d’un plastique souple, d’une ou plusieurs chambres à gonfler comme un ballon et de pipettes dans lesquels on soufflera. A l’inverse du paddle float en mousse, son inconvénient principal est le délais de mise en oeuvre puisque une fois dans l’eau, il faut prendre environ une minute pour le gonfler et ce, même en plein hiver, dans l’eau avec les lèvre gercées après un dessalage.

En revanche, il présente deux avantage : tout d’abord, le paddle float gonflable est beaucoup moins gros lorsqu’il est dégonflé ce qui s’avère très pratique en bivouac ou pour les sorties plus longues. Ensuite, généralement la pagaie est bien plus solidaire du paddle float ce qui évite les mauvais gestes.

Apprendre à esquimautage avec un paddle float

Au delà de l’aspect sécuritaire et obligatoire du paddle float, c’est un excellent outil pour apprendre à esquimauter, c’est à dire se remettre à flot à l’aide de la pagaie sans sortir du kayak suite à un dessalage. En accrochant un flotteur à la pale, il est beaucoup plus simple de sortir de l’eau. On peut ainsi apprendre progressivement à maîtriser le geste pour ensuite s’y essayer sans flotteur. A terme, en maîtrisant parfaitement l’esquimautage, le paddle float peut même en devenir inutile (mais à garder à bord pour des raisons de sécurité, on ne sait jamais !).